Rémy Perla – Rêve Aux Lettres


Rémy Perla
ReveAuxLettres.fr


Il était une fois… une fibre entrepreneuriale

Depuis des années déjà, j’avais la passion de créer : écrire, dessiner, chorégraphier, filmer, programmer, inventer… autant dire que la fibre entrepreneuriale n’étais pas bien loin. Durant mes années d’études en informatique, je me suis beaucoup investit dans le monde du bénévolat étudiant, de mandats associatifs en mandats de représentant, jusqu’à devenir Vice-Président de mon Université, à Strasbourg. Mon diplôme d’ingénierie logicielle en poche et mon premier CDI signé, déjà je réfléchissais à un nouveau projet dans lequel m’investir, un projet entrepreneurial, naturellement!

Et c’est à la machine à café, en échangeant avec des collègues sur les problèmes rencontrés par les parents, que m’est venue l’idée qui allait devenir « Rêve aux Lettres »: offrir aux enfants de vivre un véritable rêve éveillé en les faisant correspondre par écrit avec des personnages imaginaires d’une histoire, et donner ainsi à l’enfant un rôle dans cette histoire et les moyens de décider quelle en sera la suite. Bref, on allait enfin donner réalité à « L’Histoire sans fin » où un petit garçon lit un livre qui s’adresse directement à lui, brisant ainsi la frontière entre l’imaginaire et la réalité.

De l’imaginaire à la réalité

Après une grande période de réflexion durant laquelle j’ai écris des histoires interactives et programmé une première maquette de logiciel permettant de gérer de telles histoires, j’ai décidé de pitcher cette idée au concours « Startup Weekend Strasbourg », en novembre 2012, afin d’en valider la pertinence face à un panel d’investisseurs. Sorti lauréat de ce concours, j’ai rapidement réunit une équipe autour de moi afin d’avancer efficacement vers la réalisation de cet outil magique. Informaticien, écrivain, illustrateur, professeurs des écoles… autant de compétences qui se sont fédérées rapidement autour de ce beau projet. Le projet à beaucoup gagné en qualité et nous avons même commencé à explorer de nouvelles pistes de développement : les écoles, les musées, les bibliothèques, les langues étrangères… Le projet est également entré en incubation à SEMIA (l’incubateur de projets innovants d’Alsace) et à finalement été sélectionné pour intégrer la troisième promotion e-nov Campus en août 2013.

En intégrant e-nov Campus, l’objectif est de pouvoir bénéficier d’un réseau pertinant pour pouvoir faire des rencontres et glaner de nombreux conseils d’experts et de professionnels. Et puis, en échangeant avec les autre e-noveurs sur nos problématiques respectives et les problèmes que nous rencontrons, nous pourrons nous épauler les uns les autres dans une émulation positive. Nous avons encore de nombreux défis à relever et de nombreuses barrières à franchir avant que notre projet ne puisse se concrétiser; et dans ce parcours du combattant permanent, toutes les perches doivent être saisies.